logo adf

Nombre de visites sur cette page

chiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpg

logo bandeau/07_bandeau.png

Séjour en Afrique du Sud...

Situation au

20/10/2021

   

fichier 20071221_1900_article_lasavoie_resized-0.jpg

...et le second...

fichier 20071228_1900_article_lasavoie_resized-0.jpg

Voici le premier article...


Vendredi 28 Décembre 2007

Revue de presse pendant les congés de fin d'années...

fichier 20080105_130000_0417-0.jpg

Les buffles sont impressionnants: ils se déplacent en nombre et peuvent charger. Cependant l'animal qui cause le plus de victimes est l'hippopotame! Les carnivores se laissent moins approcher. Nous avons vu de loin des lions, des hyënes, un guépard... Nos yeux d'enfants ont été émerveillés!

fichier 20080105_140000_0378-0.jpg

...et de nombreuses antilopes comme ici des impalas, l'espèce la plus répandue dans le Parc.

fichier 20080105_150000_0351-0.jpg

...les girafes et les zébres...

fichier 20080105_160000_0254-0.jpg

Nous avons approché de très près les herbivores comme les éléphants...

fichier 20080105_170000_0545-0.jpg

Nous sommes partis 4 jours pour le Parc Kruger avec l'agence Nomad Africa dans un camion équipé pour les safaris. Nous étions un groupe très international comprenant des Coréens, des Anglaises, des Hollandaises et une Japonaise, conduits par deux guides du Zimbabwe!

fichier 20080105_180000_0186-0.jpg

Nous sommes montés debout sur la Table pour admirer la vue sur Sea Point et l'Atlantique tout près du Cap.

fichier 20080105_190000_0122-0.jpg

Nous n'avons pas résisté au plaisir de traverser à pied l'extrémité de la Péninsule du Cap, dans des paysages époustouflants.

fichier 20080105_200000_0107-0.jpg

Nous avons poussé tous trois jusqu'au Cap de Bonne Espérance. Ce cap n'est pas le plus au sud du continent africain, c'est le Cap des Aiguilles ou se rejoignent l'Océan Atlantique et l'Océan Indien.

fichier 20080105_210000_0178-0.jpg

Une vue de la prison ou furent détenus pendant l'apartheid de très nombreux prisonniers politiques noirs. Parmi eux, outre Nelson Mandela, l'actuel président d'Afrique du Sud, Mbeki, celui-la même qui reçut tout récemment à Paris la Coupe du Monde de rugby.

fichier 20080105_220000_0174-0.jpg

Après la prison S21 au Cambodge, le Palais de la Moneda au Chili et la Place de Mai en Argentine, nous avons, non sans émotion, arpenté la petite ile de Robben Island ou fut emprisonné Nelson Mandela pendant plus de 20 ans. Nous avons été accueillis par un ancien prisonnier politique qui habite encore l'ile.


Samedi 05 Janvier 2008

Les fêtes africaines se sont déroulées dans la joie des retrouvailles avec Guillaume, et la bonne humeur qui a prévalu tout au long de son séjour.

Une première partie au Cap et dans sa région, une seconde dans le fameux Parc Kruger, haut lieu de la vie sauvage en Afrique.

La bicyclette reprendra tous ses droits dès le 7 janvier dans le verdoyant et calme royaume du Swaziland.

Nous avons dores et déjà programmé notre retour en France vers la mi-mars, après six semaines à Madagascar, histoire de profiter du fabuleux printemps ensoleillé qui ne manquera pas d'éclabousser bientôt de tous ses éclats notre bonne et vieille Savoie...

fichier 20080108_1900_article_lasavoie_resized-0.jpg

Voici l'article de cette semaine...


Mardi 08 Janvier 2008

Revue de presse de début d'année...

fichier 20080110_102725_0661-0.jpg

Le sida fait beaucoup d'orphelins dans le pays. Des institutions tentent d'accueillir ces enfants. Nous avons passé quelques heures auprès des orphelins du Newhope Orphenage. Moments de joie partagée.

fichier 20080118_1900_article_lasavoie_resized-0.jpg

Voici l'article de cette semaine...


Vendreid 18 Janvier 2008

Voici une nouvelle revue de presse concoctée par Guillaume...

fichier 20080122_110000_0653-0.jpg

Parmi les nombreux ateliers d'artisanat, sculptures sur pierre et sur bois, batik, tissage, il en est un qui a retenu toute notre attention: un atelier de fabrication de bougies de toutes formes et couleurs, véritables sculptures réalisées à l'aide d'un outil très connu en Savoie.

fichier 20080122_120000_0713-0.jpg

Enfants Swazis du village de Maphunga.

fichier 20080122_130000_0762-0.jpg

Bordant la MR 3, la résidence royale est cependant bien cachée. Le jeune roi Mswati III ( ngwenyama, le lion), qui règne depuis 1986, compte 16 femmes. Il en prend une nouvelle chaque année, évidemment toute jeune.

fichier 20080122_140000_0763-0.jpg

Après avoir quitté la capitale, Mbabanne, 60 000 habitants, nous avons grimpé sur un plateau couvert de paturages en direction de Piggs Peak. Nous y avons longé plusieurs réserves naturelles.

fichier 20080122_150000_0747-0.jpg

La majeure partie du réseau routier est goudronnée, ce qui nous arrange bien, mais nous avons dû parfois emprunter des sentes pas toujours roulantes.

fichier 20080122_160000_0730-0.jpg

Chaque quinzaine, les vaches du village prennent un bain obligatoire destiné à les débarrasser de leurs parasites. Opération spectaculaire!

fichier 20080122_170000_0724-0.jpg

Le repas Swazi, mangé avec la main droite, se compose de pap (semoule de mais blanc), de chou, d'oignon, de tomate, et très rarement de viande.

fichier 20080122_180000_0704-0.jpg

Selon la tradition Swazie, les grands-mères, les gogos, sont vénérées et écoutées. En voici deux spécimens exemplaires...

fichier 20080122_190000_0685-0.jpg

Nous avons passé 2 jours à Maphunga, dormant sous la hutte traditionnelle et participant à la vie du village.

fichier 20080122_200000_0641-0.jpg

Alain n'a pu résister à l'invitation d'une charmante Swazi, mais il n'a réussi à impressionner personne, dit-il...

fichier 20080122_210000_0610-0.jpg

Les traditions sont restées bien vivantes au Swaziland, comme ici où un groupe reprend des danses ancestrales visant à intimider les éventuels ennemis...

fichier 20080122_220000_0678-0.jpg

Annie franchit une ennième côte à la sortie de Manzini, plus grande ville du Swaziland avec ses 80 000 habitants.


Mardi 22 Janvier 2008

AU SWAZILAND.

Après l'Afrique du Sud inquiéte et inquiétante, le petit royaume du Swaziland, blotti entre Afrique du Sud et Mozambique, nous accueillit avec le sourire serein des contrées hospitalières.

Une vaste plaine au sud-est, le Lowveld, des montagnes à l'ouest dépassant les 1800 mètres d'altitude, le Highveld, un réseau routier de bonne qualité, des habitants se fendant d'un large sourire en répondant à nos salutations en SiSwati, la langue locale, des paysages variés et très verts... Tout serait parfait s'il n'y avait eu la pluie, présente un jour sur deux, la chaleur accablante lorsqu'apparaissait le soleil dans les régions basses, une grande pauvreté pour la majeure partie de la population, survivant en cultivant de petits lopins de mais et élevant quelques bêtes (vaches, porcs, chèvres, poules...) et surtout, surtout, le SIDA qui frappe 4 habitants sur 10, ce qui fait du Swaziland le pays le plus touché au monde. Funeste privilège dû à l'absence d'éducation, à la destructuration du milieu traditionnel (famille, village)...

Nous avons pourtant reçu un accueil chaleureux, assisté à un office religieux, étrange mélange de rites chrétiens et traditionnels ponctué de chants polyphoniques magnifiques, observé le bain des vaches au petit matin, cotoyé des réserves naturelles, franchi de terribles côtes, traversé de vastes exploitations forestières ou escaladé les plus vieilles montagnes du monde.

Nous sommes redescendus à regret du petit royaume pour quelques jours de transition en Afrique du Sud, à Nelspruit, puis Johannesburg avant de nous envoler le 28 janvier pour Madagascar, dernier pays visité avant notre retour en France...

fichier 20080126_1900_article_lasavoie_resized-0.jpg

Voici l'article de cette semaine...


Samedi 26 Janvier 2008

Revue de presse...

fichier 20080201_1900_article_lasavoie_resized-0.jpg

Voici l'article de cette semaine...


Samedi 02 Février 2008

Revue de presse...


Mardi 5 Février 2008

Patatras! L'accident tant redouté auquel nous avons échappé sur les routes indiennes ou argentines est survenu ce mardi au petit matin. Nous avions à peine parcouru 3 petits kilomètres à la sortie de Brickaville en direction de Tamatave qu'un camion assassin, dans une légère descente, a bousculé Annie qui a chuté lourdement: luxation de l'épaule gauche, quelques hématômes et écorchures, les lunettes cassées... Le camion, lui, n'a rien eu et s'est enfui lâchement.

Heureusement nous avons pu atteindre Tamatave en taxi-brousse où nous avons été accueillis, dorlotés, soignés par Fabienne et Isidore, des Malgaches de toujours qui connaissent bien la Savoie.

Coup d'arrêt dans le voyage... Annie va mieux, mais son bras gauche est immobilisé: pas question de remonter sur le vélo pour le moment.

Nous vous donnerons régulierement des nouvelles de Mamie Pomme... qui ne roule plus.



Vendredi 1er Février 2008

Madagascar, 23ième et dernier pays de notre voyage. Ca sent déjà un peu la fin quoiqu'on fasse ou pense.

Heureusement, en franchissant d'un coup d'ailes le Canal du Mozambique, nous avons plongé avec délectation dans ce merveilleux pays, et renoué avec les sensations qui nous habitèrent en Ouzbekistan, au Népal ou au Swaziland: extrème gentillesse des habitants, pourtant souvent démunis de l'essentiel, contacts d'autant plus aisés que certains parlent le français; simplicité de la nourriture ou des hébergements, nature omniprésente bien que parfois malmenée...

Ici ce n'est plus vraiment l'Afrique et c'est un peu d'Asie. Bref, c'est Madagascar.

Nous enfourchons nos bicyclettes à Antananarivo pour gagner Tamatave sur la cote est, et l'Ile aux Nattes. Malgré la saison des pluies et ses averses tropicales, nous roulons à la découverte d'une petite partie de l'Ile rouge.


fichier 20080211_1900_article_lasavoie_resized-0.jpg

Voici l'article de cette semaine...


Lundi 11 Février 2008

Revue de presse concernant le Swaziland...


Lundi 11 Février 2008

Annie ne s'est pas contentée d'une luxation de l'épaule gauche; elle souffre aussi d'une fracture de la tête de l'humérus. Une radio de contrôle a l'hôpital de Tamatave nous l'a révélé. Nous avons décidé de rentrer au plus vite en France et de consulter un spécialiste pour que Mamie Pomme puisse encore rouler sur son beau velo...

Un long voyage aérien par Tananarive, la Réunion et Lyon nous a permis de retrouver les enfants, Leonie et la maison de Montailloset plus tôt que prévu. L'émotion était là, bien presente, mais nous avons encore du mal a concevoir que notre grand voyage est terminé.

Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de la sante de Pomme qui ne roule plus...